La location de vacances sont devenues un véritable marché géré par des opérateurs qui profitent à plein de la force de frappe d’Internet et du développement du tourisme international.

Passons en revue ces sites de location:

  • Le pire de tous: Booking.com. On ne peut y échapper car il consacre plusieurs millions d’euros annuels à l’achat de mots clés sur Google qui le rend incontournable. Son principal avantage est que le logiciel est très raffiné et permet une tarification extremement précise pour des locations à la journée, pour deux jours, une semaine… Mais il a un inconvénient qui nous fait l’éviter autant que possible: il n’y a aucun dialogue avec les hôtes avant la réservation, les informations sont insuffisantes sinon erronées, et les services annexes (comme la gestion des cautions) inexistants. C’est un site qui, il y a encore quelques années, ne vendait que des chambres d’hôtel, ce qui n’est pas du tout le genre de clientèle qui convient aux gîtes. De plus, la prétention de ce site à s’ériger en monopole est extrémement désagréable.  C’est une clientèle d’hôtel qui s’attend à être servie, ce qui ne sera jamais le cas dans un gîte. On le voit aux commentaires clients, généralement inappropriés. Nous évitons de l’utiliser pour les locations des périodes les plus demandées et lui réservons les « bouche-trous ». Les prix sont de 20% supérieurs à ceux de notre site en vente direct. A éviter.
  • Le meilleur: Airbnb. On ne parle pas ici des pratiques fiscales douteuses de cette société, mais de son logiciel. L’interface est très souple, accepte de nombreuses photos et on peut dialoguer avec les futures hôtes afin de préparer un accueil personnalisé, proposer un tarif adapté, regrouper les gîtes pour un accueil de grands groupes. Il y a un véritable service: la caution est précomptée sur la carte bancaire et non débitée, la location est assurée et l’hôte est payé à l’arrivée du locataire. Point faible: malgré des perfectionnement récents, l’interface est encore peu appropriée pour la tarification différenciée selon la durée. Les prix sont de 9 à 15% supérieurs à ceux de notre site, selon la durée. Conseillé.
  • Gites de France: Le plus ancien des sites est intéressant pour son label qui est utile pour offrir un logement répondant à des normes de confort. Le  dogmatisme des descriptions est toutefois préjudiciable, en refusant d’indiquer les lits annexes ce qui est très demandé en locations de vacances. Le calendrier n’est pas synchronisé et le logiciel de tarification est une usine à gaz incompréhensible que nous n’utilisons pas. Prix identiques à notre site. Conseillé, impropre à la réservation en direct.
  • Trip Advisor: Horrible! Plus de 20% de commission pour ne pas pouvoir interagir avec les futurs hôtes, prétendant faire payer les cautions à la réservations. Ne sert qu’à une clientèle anglaise qui paye beaucoup trop cher! A éviter absolument.
  • Abritel: A connu son heure de gloire, mais en plein déclin. Cher, lourd, peu fonctionnel, prix non synchronisés, peu de personnalisation des offres, facture une commission injustifiée au client… Prix identiques à notre site. Si vous voulez.
  • Expedia: uniquement pour les hôtels, persiste à décrire les gîtes comme des chambres. Sans intérêt.

Il y a une multitude de loueurs comme Maeva, Roomla, location vacances… qui ne servent en pratique à rien et dont on se demande comment ils gagnent leur vie. Le seul efficace, mais pas gratuit du tout, est encore Le Bon Coin, mais utile à la marge car ne proposant pas de calendrier synchronisé. Egalement, l‘Office de tourisme de Samoëns est utile.

En conclusion, à part Airbnb, ces sites ne vous offrent aucun service. Il faut les éviter et passer directement par nous!